Home >> Previous Results >> 2011 >> Summary
      Register
SMK World Championship 2011 Results : Summary

(Summary written in French)

C'est √† Santeny que se d√©roule la dixi√®me √©dition des championnats Super Mario Kart, troisi√®me √©dition internationale en l'occurrence. Ce petit village du Val-de-Marne accueille le second championnat SMK de l'histoire en √éle-de-France, ce qui est l'occasion d'assister au retour en tant que participants de joueurs phares de la team locale, les fameux "Parigos", tels Pierre Coste (Roach) ou Anthony Pichard (Anton), mais aussi √† la participation de tr√®s nombreux nouveaux venus de plus ou moins loin, s√©duits par la possibilit√© de se rendre ais√©ment √† ce championnat g√©n√©rant tant de nostalgie chez les joueurs ! Aussi, c'est l'occasion de d√©couvrir cette ann√©e des sp√©cialistes d'autres Mario Kart (Florian Valandina alias "Fantomas", Kevin Borne aka "Nivek", ou encore Alex Hantson rapidement rebaptis√© "P'tit Suisse" ...) se pr√™ter au jeu, mais aussi quelques joueurs totalement nouveaux venant d'un peu partout en France (Adrien Garreau, cousin du l√©gendaire FFVIMan, Robin Gosselin alias "Robinho", partenaire de Djibril "Tiftif" Aatif au sein de la toute nouvelle Alliance Bl√©dard, Thomas Graf dit "Ours", derni√®re recrue Plug & Play ou encore le fantasque Lo√Įc Boussard alias "New Reno"), et bien √©videmment des recrues britanniques tr√®s attendues que Sami √áetin a encore su embrigader (outre David Moll, r√©cemment entr√© dans le top 50 en Time Trial, il a √©galement ramen√© dans ses valises David Shaw ou "Lightfoot", joueur online exp√©riment√© est accompagn√© de son neveu Conor Wood, 14 ans et toutes ses dents... et surtout du talent √† revendre !).

Et les l√©gendes dans tout √ßa ? Florent Lecoanet (Neo) remet bien √©videmment son titre de double champion du monde en jeu face √† Sami, son √©ternel rival. Derri√®re, on ne doute pas que la bataille fera rage entre le leader hollandais Karel van Duijvenboden, l'am√©ricain roi du battle Drew Blumfield, ou encore Matthias Boucher (Gatchan) ou votre serviteur, Guillaume Leviach (Mario) ... quid des habituels gros outsiders que sont Geoffrey Label (Geo), Harold Christensen, et de la l√©gende que Neo a fait fuir il y a quelques ann√©es, Pierre L'Ho√ęst (KartSeven) ? Aucun ne semble h√©las susceptible de d√©fendre sa chance : ce dernier ne participe tout simplement pas, revenant √† sa retraite apr√®s un come-back pourtant glorieux en 2010 (podium global, et m√©dailles en TT et en GP !), alors que son co√©quipier Geo, bloqu√© par des obligations familiales, se voit contraint de faire une croix sur le championnat pour la toute premi√®re fois depuis 2004 ! La Far West Team se voit ainsi r√©duite de 5 √† 2 repr√©sentants puisque Salim Ara√Įssia a l√Ęchement abandonn√© les siens pour rejoindre la jeune Alliance Bl√©dard... Quant √† Harold, d√©sireux de ne pas prendre de risques d'un point de vue strictement professionnel (est-ce bien toi Harold ? ;D), il ne d√©barquera que pour le Battle Mode, son √©preuve f√©tiche. Au rayon des outsiders, on compte d'autres v√©t√©rans tels Julien Holmi√®re (Scoub) qui se permettra le luxe de venir de Toulouse le temps du battle uniquement, d√©sireux de d√©montrer tout son talent h√©las trop peu vu en 2010 dans ce mode, ou les √©ternels Camille Batier (Camillo), sans qui ce championnat aurait pu ne jamais voir lieu, et bien √©videmment C√©dric Leutwyler (clbrun), recordman absolu des participations puisqu'il est le seul √† disputer son 10√® championnat d'affil√©e.

Tradition oblige, apr√®s une pr√©sentation rapide des joueurs et un repas plus que frugal, il est temps de d√©marrer les hostilit√©s avec le Time Trial ! Neo, Sami et Karel veulent tous les trois remporter ce mode o√Ļ Gatchan et Mario, pas m√©contents de ne voir qu'une opposition th√©oriquement plus faible, visent le dernier carr√© et une possible m√©daille miracle derri√®re ce trio de fous furieux. Si cette triplette infernale pulv√©rise tous les chronos en s'octroyant l'int√©gralit√© des temps scratch sur les 20 courses (Neo et Sami s'en partageant m√™me 17...), Gatchan assure une belle quatri√®me place loin devant un Mario ayant rat√© un paquet de courses en prenant des risques improbables. C'est l'√©tonnant Roach, revenant total en PAL apr√®s une longue p√©riode d'inactivit√©, qui s'empare donc du top 5 en poules, montrant qu'il faudra √©galement compter sur lui par la suite. On retiendra, outre la domination sans partage des trois meilleurs joueurs des poules, des chronos de pure folie pour du one-try, tels des 51"97 √† KB1, 1'29"56 √† MC3, 52"97 √† VL2 (!!!), 1'35"06 √† MC4, carr√©ment deux sub 57" √† CI1... derri√®re ces six joueurs clairement au-dessus du lot, c'est le hollandais Aron Langerak qui r√©cup√®re la septi√®me place, faisant honneur √† son titre de joueur de l'ann√©e 2010 acquis sur le site des classements mondiaux. Suivent (entre autres) clbrun, Drew qui a enfin d√©cid√© de jouer s√©rieusement en TT (et se qualifiant pour la premi√®re fois pour la phase finale en quatre tentatives !), Florian Chollet, Camillo, David Moll (qui confirme donc ses belles prestations toute l'ann√©e en TT) ou encore le jeune Conor Wood, plus jeune joueur de l'histoire √† atteindre des huiti√®mes de Time Trial. √Ä l'inverse, de vieux routards du TT comme Alex Burel ou Chris Clark se ratent totalement et h√©ritent des deux premi√®res places non-qualificatives... ceci au profit de la l√©gende, Samuel "Narnet" Gomez qui se qualifie enfin, pour la premi√®re fois en cinq participations, pour une phase finale !! L'√©motion √©tait palpable chez notre prof de maths barbu pr√©f√©r√© lorsqu'il ne restait que quelques noms √† annoncer au moment de divulguer la liste des qualifi√©s. On a limite cru qu'il allait nous faire une syncope :D

Les huiti√®mes de finale d√©marrent donc, et la pression augmente. Sur DP1 et BC2, les deux courses s√©lectionn√©es, le quatuor Neo - Mario - Karel - Gatchan se tient en pile poil une seconde et demi au cumul des deux manches. Sami s'est fait peur, sixi√®me seulement apr√®s avoir copieusement foir√© sa BC2, heureusement sans cons√©quence pour lui. Roach et Florian Chollet l'encadrent logiquement, mais la surprise est de taille lorsque l'on constate que c'est √† David Moll que revient la derni√®re place de qualifi√©, au nez et √† la barbe d'hommes d'exp√©rience comme clbrun, Drew ou Camillo pour ne citer qu'eux ! Narnet finit cette fois-ci seizi√®me, une place bien √©videmment √©liminatoire mais qui n'√©touffera aucunement son immense satisfaction du devoir accompli, joie partag√©e par son fils spirituel Tiftif en proie √† d'intenses larmes d'√©motion depuis de longues minutes devant la qualif de "papa". Revenons aux choses s√©rieuses : Mario d√©signe Drew, donc √©limin√©, pour tirer les deux courses des quarts de finale. Le destin choisir RR et KB2, les deux meilleures courses du pr√©sident qui n'a jamais franchi les quarts de TT (2004 et son syst√®me particulier mis √† part), son √©ternelle Nemesis. Pourtant, c'est en d√©pit d'un c?ur mont√© √† 170 qu'il arrache le scratch sur RR (seul joueur sous les 1'29") et s'enl√®ve une certaine pression, l√† o√Ļ Roach est tomb√© et a perdu tout espoir alors que la quatri√®me place √©tait un objectif tout √† fait l√©gitime au vu de ses superbes poules. Karel, Neo et Sami assurent un sub 1'30", suivis par Gatchan et Florian √† une et deux secondes derri√®re. David Moll, qui est d√©j√† particuli√®rement heureux d'√™tre l√†, s'offre le luxe de ne pas tomber une seule fois sur sa course maudite, et quittera ces quarts avec les honneurs ! KB2 suit donc, et si Neo assure comme une b√™te (57"96 !!), que Karel et Sami encadrent la barre de la minute et assurent probablement leur qualification, c'est le grand fracas derri√®re : Mario cogne deux murs, rate un slide, et s'en tire avec un 1'06" catastrophique qu'il juge √©liminatoire. Sauf qu'il ignore que Roach est handicap√© de plusieurs secondes par une RR qu'il n'aura pas r√©ussi √† compenser, mais aussi que Florian et surtout Gatchan se sont copieusement rat√©s, avec des 1'09" largement √©liminatoires par rapport √† la prestation de Mario. Ce dernier rejoint donc enfin les demies r√™v√©es, et semble lib√©r√© de toute pression pour semer le trouble dans un carr√© final qui n'est constitu√© en fin de compte que des quatre meilleurs joueurs du Players' Site pr√©sents sur place (comprendre : le top 5 mondial minor√© de KartSeven...).

Les demies sont l'objet d'un psychodrame qui fera au final plus rire sa victime qu'autre chose. CI2 est d√©sign√©e comme premi√®re manche, et si Sami et surtout Neo assurent des temps canon (encore une fois...), Karel et surtout Mario se montrent un peu en retrait. Chacun ignore les scores des autres, et Karel, conscient que son 1'08"79, tr√®s moyen pour lui √† un tel niveau, risque d'√™tre un handicap d'une ou deux secondes, estime qu'il n'a plus le choix sur une GV1 o√Ļ les chronos sont ultra serr√©s si personne ne prend de risques insens√©s ou se rate. Il ose donc la passerelle et √©choue, sous les yeux de Mario et Neo ayant d√©j√† fini avec des temps tr√®s solides s√©par√©s de seulement 41 centi√®mes. Tout le monde se projette donc sur l'√©cran de Sami: si l'Anglais tente lui aussi une passerelle et √©choue (risque inutile au vu de son avance virtuelle...), la finale opposera Neo au miracul√© Mario ! Et l'incroyable survient : pi√©g√© par des r√©glages de luminosit√© invraisemblables, Sami finit par confondre la piste et le vide, et sa chute provoque une crise de joie impossible √† retenir pour un Mario qui a d√©j√† assur√© son objectif de m√©daille, quoi qu'il arrive, d√®s le premier soir ! Incroyable erreur d'un g√©ant de SMK comme Sami, que personne ne s'explique, et dont il sera le premier √† s'excuser, admettant son erreur et ne semblant m√™me pas en avoir honte. Il se rattrape sans coup f√©rir lors de la petite finale o√Ļ il bat Karel sur une MC4 de toute beaut√©, incroyablement serr√©e (1'37"84 contre 1'38"76 !), mais que de regrets pour le Britannique lorsqu'il r√©alise que la finale se joue sur MC1, la course l√©gendaire du jeu, son circuit f√©tiche devant l'√©ternel. Pour le coup, Mario ne se transcende pas comme pr√©vu, et deux boosts franchement moyens en d√©but de course ont raison de ses espoirs, Neo r√©alisant un superbe 59"58 contre lequel Mario avouera qu'il n'aurait rien pu faire, m√™me sans ses deux l√©g√®res erreurs. Neo n'aura m√™me pas vraiment "contr√īl√©" ce chrono sublime, √©tant √† la limite en permanence de r√©aliser la m√™me erreur que Mario avec des cons√©quences bien plus f√Ęcheuses. Mais il emporte son troisi√®me titre en TT lors d'une finale 100% fran√ßaise pour le moins rafra√ģchissante, et rel√®gue d√©j√† Sami un peu derri√®re en d√©pit du faible coefficient attribu√© au TT !

La journ√©e suivante voit l'arriv√©e de nouveaux joueurs pour le Match Race, et pas des moindres : tout d'abord Bab et Scoub, qui ne participeront qu'au battle avant de partir en d√©but de GP, mais aussi l'incontournable Harold ! Si ce dernier ne d√©barque que dans la soir√©e pour apporter sa bonne humeur et son "parigo style" √† l'ambiance, son comp√®re Anton et surtout Geo viennent grossir les rangs. Eh oui, le sp√©cialiste fran√ßais du bluff avait en fait pr√©vu de longue date de participer aux modes multijoueur, mais secr√®tement, seul le comit√© organisateur √©tant au courant de sa venue... pas dupe, Neo s'attendait √† le voir faire une apparition surprise pour le battle, mais un √©norme trouble-f√™te en sa personne vient donc s'ajouter au grand nombre de favoris et d'outsiders pour une comp√©tition qui commence √† devenir tr√®s relev√©e ! Par contre, Camillo se retire temporairement de la comp√©tition, le temps du MR et du battle qu'il n'a vraiment pas envie de jouer ; il donnera en contrepartie √©norm√©ment de sa personne pour la partie cuisine et organisation, confirmant une g√©n√©rosit√© et un don de soi vraiment fantastiques tout au long de cette √©dition. Place au jeu maintenant : des poules plut√īt √©quilibr√©es sont tir√©es au sort, et ce sont sans surprise Neo et Sami qui finissent premiers de leurs groupes respectifs, invaincus (tout comme Gatchan dans la poule de Sami, mais qui finira troisi√®me √† cause d'un trop grand nombre de nuls). Sami pouvait perdre sa premi√®re place lors de l'ultime journ√©e contre un Mario √† qui une victoire suffisait pour arracher enfin une t√™te de groupe, mais le pr√©sident se contentera d'un nul pas si h√©ro√Įque qu'il en a l'air, la GV2 lui ayant √©t√© offerte litt√©ralement par Sami qui regardait le mauvais √©cran au d√©part ! Apr√®s sa GV1 en demies de TT, √ßa commence √† faire beaucoup pour un joueur pourtant r√©put√© pour √™tre une machine... Mario n'aura perdu qu'un seul match, contre l'√©tonnant Roach, quatri√®me de sa poule et qui se montre d√©cid√©ment excellent bluffeur √† son tour : apr√®s des prestations sublimes en TT qu'il estimait miraculeuses, le parigo se voyait sorti en poules de MR, n'ayant soi-disant plus le rythme et les qualit√©s pour √ßa... :p suivent ensuite Anton, qui n'a rien perdu de son excellent niveau, clbrun toujours fid√®le au poste, Aron et surtout Conor qui accroche son deuxi√®me huiti√®me d'affil√©e, devenant le plus jeune joueur de l'histoire √† r√©ussir cet exploit ! Dans l'autre poule, derri√®re l'intouchable Neo, Geo se paie le luxe de devancer un Karel relativement √©pargn√© par la malchance (pour l'instant ?) mais aussi Drew, toujours redoutable dans ce mode o√Ļ il avait surpris son monde en 2008. Le reste de la poule √©tait plus √©quilibr√© et moins relev√©, mais Narnet retrouve sa place favorite, 9√® et premier non-qualifi√©, au profit de joueurs certes de bon niveau mais √† sa port√©e sur une s√©rie de malentendus (Clark, Patrick Wessels) mais aussi d'outsiders du MR ayant √©t√© en-de√ß√† des espoirs plac√©s en eux (Salim, Florian). Les huiit√®mes de finale sont incroyablement exp√©di√©s (pas un seul ne se terminera sur un score plus serr√© que 5-2 !) et ne voient aucune surprise. Seul Roach, qui avait h√©rit√© de Salim dans un huiti√®me "pi√®ge", pourrait faire figure d'invit√© surprise, mais au vu de sa poule et de ce qu'il avait montr√© en TT, ce n'est que justice ! Les quarts, et surtout deux d'entre eux, vont par contre valoir le d√©tour. Si les ultra-favoris Neo (qui pulv√©rise le pauvre Roach 7-1, "comme Sami") et Sami (qui ne tremble pas face √† la fourberie de Drew, et en dispose 7-3) passent sans encombres, il n'est au final pas surprenant de voir des oppositions bien plus serr√©es dans les deux autres quarts qui opposent respectivement Mario et Karel, et Gatchan et Geo, √† savoir les deuxi√®mes et troisi√®mes de chaque poule. Le suspense sera total, chaque match se terminant sur le score de 7-6, mais ce sont les deux joueurs issus de la poule de Neo qui vont faire craquer et dispara√ģtre les derniers repr√©sentants de celle de Sami (lui-m√™me except√©, bien entendu). La d√©ception est immense pour Gatchan qui avait clairement les moyens de disposer d'un Geo clairement friable en MR depuis deux ans (en t√©moignaient ses √©liminations pr√©coces en huiti√®mes en 2009 et 2010), mais carr√©ment indigeste pour Mario qui a men√© 5-2 et 6-5 face √† un Karel dans un premier temps en totale disgr√Ęce, sauv√© par un miracle improbable √† RR, la course sur laquelle il √©tait fatal que les deux joueurs se battent sur un round d√©cisif : disposant d'une plume √† l'abord du dernier tour face √† un Karel d√©muni √† ce niveau, le "Rainbow God" a tout pour acc√©der √† sa fameuse demie de MR tant r√™v√©e, mais se rate stupidement √† quelques virages du shortcut fatal, offrant une qualif miraculeuse √† un Karel qui se venge du destin l'ayant puni de fa√ßon tout aussi terrible en 2010 (le fameux √©clair de Neo √† MC1 au dernier tour...). Les demies opposeront donc Neo √† Karel et Geo √† Sami : quel plateau de r√™ve ! N'en d√©plaise √† Harold qui avait tellement mis√© sur Gatchan pour obtenir une m√©daille "par procuration" ou presque :p

Si la demi-finale entre Geo et Sami est h√©las, mais logiquement, √† sens unique (9-4 pour l'Anglais, son adversaire n'ayant jamais donn√© l'impression de pouvoir renverser la vapeur), c'est celle entre Neo et Karel qui va valoir son pesant d'or. Revanche annonc√©e du fameux quart si traumatisant de 2010 pour le hollandais, cette demi-finale voit d'abord Neo prendre confiance et se diriger vers une sixi√®me finale d'affil√©e en MR (record absolu une fois de plus de la part du bonhomme...). Mais subitement, Karel se met √† √©lever son niveau de jeu et devient vite intouchable. C'est presque sous une certaine fatalit√© qu'il va finalement prendre l'ascendant sur un Neo qui n'aura donc pas l'occasion d'affronter Sami pour la troisi√®me fois cons√©cutive en finale, et ne reprendra donc pas encore ce titre qui lui √©chappe depuis 2008 ! Karel se montre juste √©tincelant et l'emporte avec la mani√®re sur le score de 9-6. L'√©v√©nement est de taille : depuis 2002, jamais aucune finale n'avait vu s'affronter deux joueurs √©trangers, la France ayant toujours plac√© un de ses repr√©sentants dans chaque finale de cette comp√©tition qu'elle a engendr√©e neuf ans auparavant. Neo prend la chose comme une fatalit√©, et la revanche est belle pour Karel et Sami apr√®s l'humiliation de la finale 100% Far West Team de la veille en Time Trial. C'est du coup la petite finale qui sera 100% Far West, avec un Geo tellement content d'√™tre l√† qu'il ne se d√©solera m√™me pas de la rouste m√©morable (9-2) administr√©e par un Neo qui sauve l'honneur avec cette sixi√®me m√©daille cons√©cutive en MR (bien qu'en constante r√©gression : trois fois champion d'abord, puis deux fois vice-champion, et cette fois troisi√®me... ^^). Tout le monde est donc fin pr√™t pour assister √† cette finale historique entre Angleterre et Hollande, o√Ļ Sami va soit √™tre sacr√© roi du Match Race pour la troisi√®me fois d'affil√©e, ou bien o√Ļ Karel va enfin vaincre le signe indien et s'octroyer la premi√®re m√©daille d'or de sa carri√®re. H√©las, ce ne sera pas pour cette fois-ci : Sami ma√ģtrise sans trop de temps faibles et ne conc√®de que quatre rounds √† un Karel peut-√™tre √† bout, ou tout simplement excellent mais un cran en-dessous d'un "Godfather" juste hallucinant dans un mode qu'il √©clabousse de tout son talent depuis 3 ans maintenant. La petite contre-performance de Neo lui vaut d'√™tre rel√©gu√© au troisi√®me rang provisoire du classement global, une premi√®re depuis 2006, et nous avons donc une nouvelle "premi√®re" puisque deux √©trangers dominent ce m√™me classement ! Mario, quatri√®me, est d√©j√† distanc√©, Gatchan encore plus, et Geo commence √† pointer le bout de son nez avant un battle o√Ļ il a de fortes chances de titiller ceux qui vont √™tre de toute √©vidence ses rivaux pour le top 4. √Ä moins que Drew...

Samedi sonne donc l'heure du battle, annonc√© comme peut-√™tre le plus fou de tous les temps en d√©pit de l'absence de s√©rieux outsiders comme les rouennais ou l'√©ternel Kartie. Jugez plut√īt : si Drew et Geo semblent √™tre des favoris l√©gitimes, Sami, Karel ou Neo ne sont pas en reste et vont chacun tenter de franchir un palier de plus que les autres pour favoriser un classement g√©n√©ral actuellement serr√© et ind√©cis. Et que dire d'Harold et surtout de Scoub, extr√™mement attendu depuis deux ans, et qui avait failli mentalement en 2010 mais montr√© de belles promesses en poules. Venu expr√®s pour ce mode, l'homme √† qui l'on doit Super Parigo Kart a bien l'intention de faire mieux que son seul quart (en 2004, alors qu'il √©tait de son propre aveu une quiche absolue dans ce mode !). Il ne faut pas non plus oublier Gatchan et Mario, un chou√Įa en-dessous de leurs rivaux habituels en battle, mais en constante progression, ou encore Patrick et surtout Anton, naturellement dou√©s pour ce genre de "fight mode", surtout le parigo qui a toujours montr√© de belles dispositions par le pass√©. Ajoutez √† cela Tiftif et le d√©butant New Reno ayant annonc√© des objectifs de qualification au second tour, ou encore des joueurs potentiellement qualifiables comme Salim, Bab, Martin "Banana Master" Pfeiffer ou encore Roach, et on obtient le plateau le plus relev√© depuis le d√©but du CDM. Ces poules, d'abord critiqu√©es pour un d√©s√©quilibre que ne verront que ceux que √ßa arrange de le faire savoir (:p), seront perturb√©es par un couac dans la gestion du calendrier o√Ļ Gatchan se sera d√©doubl√© au d√©triment de Patrick ! Un bug infernal ayant entra√ģn√© une heure compl√®te d'interruption, dans un mode dont les poules sont d√©j√† longues √† la base... pendant ce temps, Camillo se sera distingu√© en passant de longues heures derri√®re les fourneaux, quasiment seul, pour un r√©sultat final n√©anmoins magnifique dont jouiront les joueurs apr√®s la phase de groupes. Cette derni√®re offrira donc son lot d'√©motions et des images hallucinantes en terme de niveau : dans la premi√®re poule, Sami se montre irr√©sistible et perd encore plus de ce qu'il lui restait de cr√©dibilit√© quand au niveau pr√©tendu en battle. Il finit premier avec deux nuls seulement, et √©videmment invaincu, devant Geo et l'√©tonnant Anton, qui se paie le luxe de devancer Karel et surtout Harold. Ce dernier, ne jouant bien entendu aucune place au g√©n√©ral et se fiche donc bien de calculer quelque r√©sultat que ce soit au stade des poules, magouille quelque peu certains de ses matches, quitte √† en perdre expr√®s mais avec style, pour s'assurer de rencontrer Drew en huiti√®mes. Un beau pari qui verra toutefois le leader parigo se ridiculiser puisque, n√©cessitant la sixi√®me place de sa poule pour affronter un Drew troisi√®me de l'autre, il parvient √† conserver la place tant d√©sir√©e tout au long des poules, mais voit ce beau projet foireux s'envoler lors de l'ultime journ√©e en faisant apparemment trop confiance √† clbrun, qui devait gagner un match dont la sixi√®me place d√©pendait ! Tel est pris qui croyait prendre... juste derri√®re clbrun, ce sont l'√©tonnant New Reno, qui confirme donc ses pr√©dispositions, et Salim, qui accrochent les derni√®res places qualificatives, au d√©triment notamment d'un Roach qui montre enfin ses limites et d'un Bab l√©g√®rement d√©√ßu de ne pas avoir fait parler le l√©gendaire parigo spirit en battle plus que √ßa. Au fait, j'ai donc √©voqu√© la troisi√®me place (seulement !) de Drew dans l'autre poule : celle-ci est bien √©videmment due √† Neo, mais surtout √† un Scoub d'un niveau effectivement hallucinant, invaincu et premier devant Neo au goal-average ! Le Toulousain a donc confirm√© tout le bien que l'on pensait de lui, et le trio infernal du groupe rel√®gue le duo "bugg√©" Gatchan-Patrick loin derri√®re, peu devant un Mario enfin satisfait de sa poule en battle (peu de contres-performances contre des joueurs faibles, et trois d√©faites seulement contre le fameux trio qui survolait le groupe). L'incroyable Conor se qualifie encore, juste devant Banana qui n'en croit pas ses yeux d'√™tre qualifi√© pour la seconde ann√©e cons√©cutive dans ce mode ! La d√©ception est en revanche immense pour le pauvre Tiftif, dixi√®me et certes prometteur, mais qui devra encore progresser en 2012 pour franchir enfin ce palier tant d√©sir√© ! Narnet ne s'est bien entendu pas qualifi√©, vu qu'il n'a de toute fa√ßon m√™me pas pris le risque de se faire humilier en zappant tout simplement le battle... :x

√Ä l'instar du MR, les huiti√®mes de battle ne procurent pas de grosse sensation ni d'opposition serr√©e : sur sept matches, deux 5-2 (Drew face √† clbrun : a-t-il jou√© un peu trop rel√Ęch√© ou montre-t-il d√©cid√©ment des signes de faiblesse cette ann√©e ?), deux 5-1, et trois 5-0 (les √©vidents Neo et Sami, ainsi que Geo qui joue en mode machine comme √† son habitude une fois sorti des poules). La seule opposition √©quilibr√©e oppose Anton, brillant troisi√®me des poules, √† un Mario qui n'a jamais r√©ussi √† arracher plus de deux rounds √† son adversaire en huiti√®mes de battle. Il acc√®de pourtant √† son premier quart sur le score de 5-4 au terme d'un mano-√†-mano aux allures de ping-pong. Sans surprises, les autres qualifi√©s sont Scoub, Harold et Karel, ce dernier ayant dispos√© sans trop souffrir d'un Gatchan pourtant dangereux a priori, et l'√©cartant quasi d√©finitivement de la course √† la quatri√®me place pour laquelle Geo commence √† dangereusement menacer Mario ! Les quarts offrent donc des oppositions de haute vol√©e, trois d'entre elles se disputant sur au moins douze rounds sur les treize possibles ! Seul Scoub, vainqueur tranquille ou presque de Karel sur un 7-2 sans appel, acc√®de comme esp√©r√© √† sa premi√®re demie de battle, et avec la mani√®re, apparaissant de plus en plus comme un favori potentiel pour la victoire dans ce mode. Les trois autres oppositions s'av√®rent pour le moins surprenantes quelles qu'en soient les issues : tout d'abord Mario, inexp√©riment√© √† ce niveau et qui s'attend √† recevoir une racl√©e de la part de Neo, m√®ne d'abord 1-0 puis 2-1 avant de revenir de 6-2 √† 6-5 pour mettre une vraie pression sur celui qui risquait tr√®s gros au g√©n√©ral en cas d'√©limination pr√©coce. Mais "Roger" reprend le dessus apr√®s s'√™tre fait une petite frayeur face √† un joueur qu'il n'imaginait pas se hisser presque √† son niveau. Harold renvoie de son c√īt√© Sami √† ses ch√®res √©tudes d√®s les quarts comme en 2008, sur la m√™me marque de 7-5 : Sami ne remportera donc toujours pas le battle, heureux qu'il fut de pouvoir √† nouveau clamer "I suck at Battle" une fois son √©limination consomm√©e. La voie est alors royale pour Neo, dont les deux rivaux principaux sont sortis : il peut reprendre la t√™te du championnat en finissant au moins troisi√®me ! Quant au dernier quart qu'en dire si ce n'est qu'il avait des allures de finale avant l'heure... handicap√©s par des places inf√©rieures √† leur v√©ritable valeur en poules, Geo et Drew, les deux grands favoris du battle, s'affrontaient donc pr√©matur√©ment, et l'Angevin r√©ussit son pari fou en disposant de l'Am√©ricain au terme d'un quart haletant (7-6) o√Ļ lui seul n'aura jamais eu peur de perdre, contrairement √† tous ses supporters de compatriotes assistant au match... la revanche sur la finale sans fran√ßais de la veille est √©clatante : pour la premi√®re fois depuis le GP 2007, le carr√© finale est 100% tricolore, et constitu√© des indiscutables quatre meilleurs fran√ßais en multijoueur depuis la retraite de Kartie ! Tous unis pour favoriser le titre de Neo ? Pas si s√Ľr... ^^

Neo rencontre justement Harold en demies, peut-√™tre le moins injouable des trois adversaires potentiels, sans lui faire injure ; il dispose finalement assez ais√©ment du parigo sans √™tre r√©ellement menac√© du match (9-3), atteignant sa premi√®re finale de battle depuis celle qu'il avait remport√©e en 2007 ! Reste √† savoir s'il devra combattre face √† son √©ternel adversaire, ami et partenaire d'entra√ģnement (Geo) ou face √† la sensation absolue du battle, le d√©sormais tr√®s craint Scoub. Le verdict est incroyablement long √† se dessiner, et Scoub semble vraiment √™tre le premier joueur, mis √† part Drew en finale 2010, √† mettre Geo en difficult√© depuis 2008 dans ce mode. Sans aller jusqu'√† r√©inventer le Battle Mode, le sudiste en exploite √† merveille toutes les techniques et le public se prend √† r√™ver d'une premi√®re finale amplement m√©rit√©e (sic) dans ce mode qu'il n√©gligeait jusqu'en 2009. H√©las pour la belle histoire, la superbe aventure de Scoub prend fin lorsque Geo, pris d'un sursaut d'orgueil, rappelle √† l'incroyable outsider qu'il reste le patron sur ces terres, et rejoint donc Neo pour sa quatri√®me finale de battle d'affil√©e, mais s'assure surtout, et c'est un record incroyable, une septi√®me m√©daille cons√©cutive dans le m√™me mode ! Aussi incroyable que cela puisse para√ģtre, jamais les deux cow-boys ne s'√©taient affront√©s en finale de battle. Si Harold s'√©tait montr√© g√©n√©reux en demies pour favoriser la conqu√™te du titre global de Neo, son grand camarade ne lui fera aucun cadeau √† ce niveau, d√©sireux de reprendre un titre laiss√© √† Drew en 2010. La bataille fratricide entre ces deux immenses joueurs et amis est sublime et atteint le comble du suspense puisqu'elle se terminera sur le score le plus fou possible, un 11-10 √©reintant et magique une nouvelle fois en d√©faveur d'un Neo qui ne gagne jamais sur ce score. Geo reconquiert donc un titre de battle que tant se prenaient √† r√™ver de r√©cup√©rer en son absence annonc√©e, et prend m√™me ses distances avec Mario pour la quatri√®me place au g√©n√©ral, ayant m√™me de quoi chiper le podium final √† Karel en cas de contre-performance de ce dernier en GP ! La France a d√©cid√©ment fait tr√®s fort en battle, bien que l'√©preuve √† venir (le GP) demeure encore la seule √† ne jamais lui avoir √©chapp√©...

Le lendemain, Scoub doit h√©las quitter Santeny et toute la communaut√©, mais aur√©ol√© d'une m√©daille remport√©e l√† encore au terme d'un suspense haletant (9-7) face √† un Harold qui n'a rien l√Ęch√©, soucieux de rajouter encore une m√©daille √† ce qui est quand m√™me le deuxi√®me plus beau palmar√®s du mode apr√®s Geo (deux titres et deux m√©dailles de bronze). Bab s'en va aussi, mais Narnet et Camillo r√©apparaissent ? certains diront qu'on n'a pas vraiment gagn√© au change... ce sont quand m√™me 33 joueurs qui vont s'affronter pour une √©preuve finale qui d√©cidera une nouvelle fois de l'attribution du titre (celui-ci n'√©tant que de toute fa√ßon rarement d√©cid√© d√®s la fin du battle, hormis en 2005 !). Dans la poule A, quatre joueurs vont imm√©diatement se d√©gager et litt√©ralement se battre pour la victoire ! Mario est le premier favori de cette course √† la premi√®re place, remportant tout simplement ses onze premi√®res rencontres, la derni√®re contre Neo, rien que √ßa ! Il s'√©croule toutefois ensuite au profit d'un Geo incroyablement chanceux et de Gatchan apr√®s de longues minutes perdues lors d'un imbroglio avec les instances locales. Neo et Gatchan r√©cup√®rent donc les deux premi√®res places, ex √¶quo, mais encore une fois au b√©n√©fice du Rennais. Sans avoir cherch√© √† l'√©viter car soucieux de conserver un jeu "pur", Gatchan risque de rencontrer Sami en demies, ce dernier s'√©tant copieusement rel√Ęch√© en poules (j'y reviendrai). Si Mario, un peu perturb√©, n'a rien calcul√© d√©lib√©r√©ment et se retrouve troisi√®me, Geo a une fois de plus us√© de malice en laissant d√©lib√©r√©ment filer le match contre New Reno afin de ne pas courir le risque de finir second et d'h√©riter virtuellement de Sami en quarts. Contrairement √† Harold et son coup fumeux du m√™me acabit en battle, le fran√ßais le plus roublard (clbrun √©tant champion du monde incontestable en la mati√®re...) de la communaut√© r√©ussit parfaitement son coup quitte √† ne pas √™tre cr√©dible au moment d'annoncer sa d√©faite volontaire contre New Reno. Derri√®re ce quatuor intouchable, Clark se classe brillamment cinqui√®me en ayant fourni une tr√®s belle prestation d'ensemble, juste devant Salim et surtout Camillo, l'ex-roi du GP reconverti en ma√ģtre du "give up", renon√ßant √† poursuivre des manches perdues avant la derni√®re course face √† certains t√©nors. Entre √ßa et les magouilles de Geo, c'est du beau... mais la vraie perf' de cette poule, c'est Narnet qui se qualifie √† nouveau, mettant fin cette fois √† sa mal√©diction en phases de poule multijoueurs, au d√©triment de rivaux potentiels largements distanc√©s comme Patrick ou Moll. Dans l'autre groupe, la sensation vient donc de la relative contre-performance de Sami qui voit le titre s'√©loigner √† la d√©faveur de deux d√©faites et d'une troisi√®me place lui rendant le tableau assez compliqu√©. Karel finit premier devant Harold et donc Sami, assez loin devant un clbrun quatri√®me et qui montre qu'il a toujours de beaux restes en GP (pas comme Camillo... :x). S'ensuivent Drew (toujours correct en GP mais sans √©tincelles), Roach (qui se qualifie donc encore une fois, et voit le top 10 final devenir une √©vidence), Florian et l'intenable Conor, qui r√©ussit donc l'exploit absolu, qualifi√© dans les quatre huiti√®mes de finale √† seulement quatorze ans. Son oncle David ne sera du coup pas si d√©√ßu d'√™tre le seul des cinq anglais √† n'avoir franchi aucune phase de poules... Quelques bons "rouleurs" √©chouent donc, que ce soit Aron ou Alex, et surtout Anton, visiblement lessiv√© apr√®s tant de comp√©tition √† laquelle il n'√©tait plus habitu√©. Le suspense reste en tout cas entier pour le titre, pour le podium final et m√™me pour la quatri√®me place synonyme de derni√®re 3DS (puisque quatre exemplaires de la derni√®re-n√©e de Nintendo √©taient fournies cette ann√©e par la marque).

Les huiti√®mes de finale vont √™tre le th√©√Ętre d'une grande premi√®re en ce sens qu'ils s'ach√®vent tous sur le score de 2-0, aucun des joueurs √©limin√©s ne parvenant √† faire illusion. Exit donc Narnet, Conor, Clark ou Salim, mais aussi Florian, Roach et surtout Drew et Camillo ! Exception faite de l'Am√©ricain, c'est le top 9 final du g√©n√©ral qui acc√®de aux quarts de finale, incluant un clbrun retrouv√© qui retrouve un topic 10 davantage digne de son rang apr√®s une √©dition 2010 compliqu√©e. En quarts, si l'on se doute bien que Neo ne va faire qu'une bouch√©e du malheureux Suisse (et ce sera le cas sur un cinglant 3-0), et que Gatchan tombe comme pr√©vu sur un Sami qu'il sera tr√®s difficile de contrarier, les quarts entre Mario et Harold, et opposant Karel √† Geo, valent leur pesant d'or, les troisi√®me et quatri√®me places du g√©n√©ral se jouant ici. Mario voit tout d'abord s'envoler tout r√™ve de repasser devant Geo pour conqu√©rir la quatri√®me et derni√®re 3DS, vaincu en cinq cups (dont un draw) par Harold au terme d'un match spectaculaire o√Ļ le leader parigo aura eu plus de boulot que d'ordinaire face √† un adversaire qu'il a coutume d'humilier √† chaque opposition ! Il faut dire qu'il n'acc√®de ici qu'√† sa seconde demi-finale depuis 2003 et son premier CDF. La troisi√®me place au g√©n√©ral se joue v√©ritablement entre Geo et Karel, ce dernier sentant l'Angevin le rattraper en d√©pit de son absence en Time Trial. S'il √©limine Karel et finit au moins troisi√®me du GP, il arrachera un bronze que le hollandais s'appr√™te √† perdre pour faire honneur √† sa propre l√©gende. Il n'existe tout simplement pas face √† un Geo √©c?urant qui l'emporte 3-0 et pr√©serve un suspense incroyable pour le podium. C√īt√© titre en revanche, le titre semble promis √† Neo, d'autant plus que Sami a bien failli passer √† la trappe en quarts face √† un Gatchan h√©ro√Įque mais malchanceux (et ayant peut-√™tre mal g√©r√© les items aussi...) : d'abord men√© 0-2, l'ex-ch'ti se r√©volte et √©galise pour une Mushroom d√©cisive qui tient toutes ses promesses jusqu'√† son terme, les deux joueurs arrivant √† 30 partout avant MC2. Las, Gatchan rate sa derni√®re chance de demi en esp√©rant trop d√©gommer Sami avec une rouge, alors qu'il est en t√™te, pour se donner de l'air. Mais l'Anglais, imperturbable, fait ce qu'il faut pour exploiter la relative faiblesse de son adversaire et le coiffe au final d'un rien, dans ce qui aura √©t√© le quart le plus passionnant et de loin (Karel et clbrun ayant √©t√© largement domin√©s, et Mario ayant manqu√© l'opportunit√© de revenir √† 2-2 sur un coup de poker incroyable √† MC2 qui a failli r√©ussir). Il prolonge alors un tout petit peu le suspense, puisqu'en gagnant le GP, il pourrait s'adjuger le titre supr√™me si Neo venait √† ne pas faire mieux que la quatri√®me place. Mouais... on y croit tous... ^^

Il n'y aura point de suspense pour le titre, et quasiment pas quant √† l'identit√© d'une finale vue et revue. Si Sami rencontre quelques difficult√©s face √† un Geo dont il ne dispose "que" sur la marque de 4-2, Neo ne fait pas de d√©tail en ne conc√©dant qu'une seule Cup contre un Harold d√©j√† tr√®s satisfait d'avoir acc√©d√© √† son deuxi√®me carr√© final en autants de modes jou√©s (une premi√®re dans sa carri√®re !). Peu importe le r√©sultat de la finale, il est d'ores et d√©j√† sacr√© champion, comme en 2010 au m√™me stade, bien que d√©sireux de mettre un point d'honneur √† conserver son titre en GP ? ce serait le sixi√®me cons√©cutif, record absolu ! Sami pourra n√©anmoins se consoler avec une quatri√®me m√©daille en GP en autant de participations, le seul mode o√Ļ il a r√©ussi cette performance. En attendant, la petite finale a son importance car si Harold, fra√ģchement 9√® apr√®s avoir d√©poss√©d√© Roach du titre de meilleur parigo en arrachant une qualification en demies, ne peut viser plus haut que le top 8 jusqu'ici ferm√© par clbrun, Geo peut encore pr√©tendre au podium final gr√Ęce √† ses trois carr√©s finaux (lui aussi ayant atteint les demies dans chaque mode auquel il a particip√©, exploit partag√© par Scoub et Neo, mais dont m√™me Karel et Sami ne peuvent se vanter !). Karel sent donc la mal√©diction se poursuivre en d√©pit d'un CDM qui fut clairement son meilleur, mais Harold va se sublimer et administrer une d√©faite 4-2 √† un Geo qui regrettera peut-√™tre de ne pas avoir particip√© au TT, qui lui aurait clairement assur√© ce podium depuis longtemps... c'est la premi√®re m√©daille en GP du parigo pour sa neuvi√®me participation (il √©tait temps !) : il ne manque plus qu'un podium en TT √† son palmar√®s... quant √† la finale, que dire si ce n'est que Neo, qui utilisait enfin Donkey cette ann√©e √† la surprise g√©n√©rale, a sembl√© disposer de Sami relativement tranquillement (5-2), t√©moignant une fois de plus d'un niveau hallucinant au cas o√Ļ certains auraient encore eu des doutes. Une bien belle fa√ßon de c√©l√©brer un titre d√©j√† acquis mais sur lequel il ne se sera pas repos√© comme en 2010 o√Ļ il avait failli l√Ęcher la finale. Pour la premi√®re fois de l'histoire, trois nationalit√©s diff√©rentes sont repr√©sent√©es sur un podium final o√Ļ la Hollande place enfin un premier repr√©sentant en la personne d'un Karel qui le m√©ritait largement apr√®s tant d'ann√©es de poisse.

Au g√©n√©ral, si vous avez bien suivi, vous pouvez ais√©ment d√©terminer un top 10 ferm√© par Roach qui aura r√©alis√© un tr√®s beau retour, distan√ßant de quelques centaines de points un Salim en tr√®s net progr√®s et surtout Conor Wood, l'exceptionnel gamin de 14 ans qui se paie le luxe, apr√®s ses quatre qualifications en huiti√®mes de finale, de terminer dans le premier tiers du classement (12√® sur 36 joueurs class√©s) ! Scoub, √† la gr√Ęce de son parcours d'exception en battle (premier de sa poule et troisi√®me au final) cl√īture lui la premi√®re moiti√© du classement (18√® sur 36) en n'ayant disput√© qu'un seul mode de jeu. Pas mal ! Afin de n'oublier personne, et car il s'agit des deux derniers joueurs n'ayant pas √©t√© cit√©s : les malheureux Plug & Play, √Člie Blatz et C√©dric Pruvrel, finissent respectivement 27√® (et surtout derri√®re Banana et sans √™tre sorti une fois des poules, v√©ritable drame personnel ^^) et cuill√®re de bois : c'est la premi√®re fois depuis 2006 que cette derni√®re revient √† un joueur ayant d√©j√† particip√© au championnat auparavant. La remise des prix, h√©las amput√©e de quelques joueurs majeurs tels Harold ou Scoub, est l'occasion pour Mario et Sami d'annoncer leur grand projet pour l'√©dition 2012 qui sera celle des 20 ans de SMK et des 10 ans du championnat. Gageons qu'elle n'en sera qu'encore plus belle...

Enfin, comme il convient de le rappeler, n'oublions pas que clbrun s'adjuge, et ce pour la dixi√®me fois d'affil√©e en autant de participations, le titre tr√®s convoit√© de vainqueur moral du championnat ! :p

Summary written by Antistar   
a.k.a Guillaume Leviach      


Sponsors/Partners:                                                                   
FFSMK FFSMK SMK CHAMP 2018

Registration Form
Agenda
How to come?
Main Prizes
ABOUT US

Contact Us
FFSMK Team
FOLLOW US